Actualités

Portraits

Gilles Schwab, une âme de vendeur pour le bien des gens

Quand Gilles Schwab  traverse le centre de Neuchâtel, il est comme à la maison. (Photo Patrick Di Lenardo)
Quand Gilles Schwab  traverse le centre de Neuchâtel, il est comme à la maison. (Photo Patrick Di Lenardo)

« J’ai une âme de vendeur, mais dans le bon sens du terme. J’aime comprendre les besoins d’un client, les analyser et lui trouver la meilleure solution possible », lance Gilles Schwab. Responsable des collaborateurs du service externe de la CCAP ainsi que du canal courtiers depuis bientôt sept ans, il a trouvé sa place dans la prévoyance, ce domaine particulier de l’assurance des personnes.

L’amour des gens

« La prévoyance, c’est un domaine important. Celui qui permet de s’occuper de cette étape délicate mais capitale dans la vie des gens : le moment où l’on commence vraiment à avoir besoin de soutien. Et c’est cet aspect qui me plait dans mon métier ». De quoi assouvir le grand sens de l’empathie qui caractérise Gilles Schwab. Car il aime profondément les gens. Avec humour, l’œil vif et rieur, il a le sens du contact immédiat et sait mettre à l’aise son interlocuteur. « C’est sans doute ma manière d’exprimer mon sens de la convivialité et du partage », explique-t-il. Pour s’en convaincre, il suffit de traverser en sa compagnie le centre-ville de Neuchâtel, et le regarder saluer tous ceux qu’il croise.

Gilles Schwab, responsable du secteur externe à la CCAP (Photo P. Di Lenardo)

« J’aime comprendre les besoins d’un client, les analyser et lui trouver la meilleure solution possible » 

Gilles Schwab a derrière lui une carrière professionnelle aux accents multiples et riche en expériences de tous types. Il a grandi au chef-lieu et a débuté sa vie professionnelle par un apprentissage de vendeur à la Migros, poursuivi par un second apprentissage d’employé de commerce. Il a travaillé encore quelques temps chez le géant Orange avant de partir faire ses armes comme représentant dans divers domaines avant de faire son entrée en 1990 dans le monde des assurances, au service externe de la Zurich. « C’est là que j’ai découvert le monde de la prévoyance ». Il rejoint ensuite les rangs de La Bâloise, avant de prendre la responsabilité du service externe à la CCAP dès 2013.

Expert aux examens

En parallèle, Gilles Schwab a décroché un diplôme de conseiller financier et un brevet fédéral de planificateur financier. Spécialiste reconnu dans son secteur, il fonctionne par ailleurs comme expert aux examens des diplômes et brevets IAF (Interessengemeinschaft Ausbildung im Finanzbereich) et AFA (Association pour la Formation professionnelle en Assurances). Ainsi, il a formé à l’interne la plupart des collaborateurs au service externe de la CCAP aux exigences AFA, de manière à transmettre son excellence au service externe. C’est d’ailleurs un des vœux que forme Gilles Schwab pour le futur :  « j’aimerais continuer à développer pour la compagnie une qualité de service externe irréprochable ».

Une grande famille

En entrant à la CCAP, Gilles Schwab a eu le sentiment d’arriver dans une grande famille dont il partage les valeurs. « C’est une entreprise à taille humaine, qui est proche des Neuchâtelois, comme moi ». Son souhait pour la CCAP ? « Qu’elle puisse continuer à perdurer en étant appréciée des Neuchâtelois pour ses nombreuses qualités. »

Auteur

administrateur

S'inscrire à la newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir, dans votre boîte email, toute l'actualité de la CCAP

Merci de votre inscription!