Actualités

Actualités

Une ancienne usine devient résidence pour étudiants

La résidence d’-étudiants Mail 57 a été aménagée dans d’anciens ateliers horlogers sur la colline du Mail à Neuchâtel (Photo. P. Di Lenardo)

Rachetée en 2017 par la CCAP, une ancienne usine de Neuchâtel a été transformée en résidence estudiantine. Ce sont ainsi 27 studios indépendants qui hébergent des étudiants dans les étages, alors que le rez-de-chaussée est occupé par une structure d’accueil parascolaire.

Consacrer tout un immeuble à la jeunesse, c’est la nouvelle énergie donnée par la CCAP à l’ancienne usine Leschot à Neuchâtel. Jadis ateliers de mécanique horlogère, ces espaces abritent désormais des chambres d’étudiants et une structure d’accueil extrascolaire.

Proche des écoles supérieures et des transports publics, l’ancienne usine était toute indiquée pour cette nouvelle affectation. La compagnie d’assurance a acquis le bâtiment en 2017 après que Leschot SA ait déménagé ses activités à La Chaux-de-Fonds. « Cette démarche poursuivait un double but. Tout d’abord, jouer le rôle social de la CCAP en investissant pour la jeunesse. Ensuite, cela permettait à notre institution de diversifier son patrimoine immobilier », explique Jean-Bernard Uldry, sous-directeur et responsable du secteur financier de la CCAP.

La résidence affiche complet

Depuis l’été passé, la résidence d’étudiants Mail 57 est entièrement opérationnelle. Et elle affiche complet. Les 27 studios aménagés dans les étages supérieurs ont tous trouvés preneurs, auprès d’étudiants –essentiellement universitaires- d’origines diverses. Ce succès s’explique notamment par une carence en logements d’étudiants dans toute la région neuchâteloise. Mais aussi parce que les studios proposés par l’immeuble du Mail 57 sont particulièrement attractifs. Ils garantissent une totale indépendance à leurs occupants, étant tous équipés d’une salle de bain complète et d’une kitchenette.

Les studos sont lunineux et bien équipés. (Photo Mail57)

Reste que les occupants disposent aussi de locaux communs, comme un réfectoire ou un petit fitness pour se retrouver. « Nous voulions faire quelque chose de convivial et c’est réussi, car il paraît que l’ambiance est très bonne », indique Jean-Bernard Uldry. La CCAP s’occupe de la gestion en direct des locaux dont la maintenance est assurée par un couple de concierges logés sur place.

 

Accueil parascolaire au rez-de-chaussée

Au rez-de-chaussée du bâtiment, la Ville de Neuchâtel a déménagé Le Carambole, une structure d’accueil parascolaire qui accueille chaque jour et en deux secteurs distincts une septantaine d’enfants âgés entre 4 et 12 ans. Le lieu est idéal, proche des collèges et juste à côté d’une zone verte avec place de jeux.

« Tout se prêtait bien. Le bâtiment a été assez facile à adapter à ces nouvelles affectations », explique Jean-Bernard Uldry. Néanmoins, le chantier a été important, car un soin particulier a été apporté à l’enveloppe du bâtiment et à sa performance énergétique. L’immeuble a ainsi été particulièrement bien isolé, et une vaste surface de panneaux photovoltaïques en toiture assurent désormais les 2/3 des besoins en courant du bâtiment.

La CCAP est dès lors heureuse de pouvoir contribuer à répondre au besoin de structures pour la jeunesse dans la région.

Auteur

administrateur

⚠️ En accord avec les directives du Conseil d’Etat, nous vous informons que la réception de la CCAP est fermée avec effet immédiat. ⚠️
Toutefois, vous pouvez nous joindre par téléphone au n° 032.727.37.77 ainsi que par e-mail à l’adresse : ccap@ccap.ch.

S'inscrire à la newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir, dans votre boîte email, toute l'actualité de la CCAP

Merci de votre inscription!